C’est décidé, j’appelle Stéphane Plaza!

 

IMG_20190824_082439.jpg

Avouez-le, vous aussi lassé de chercher un bien que vous ne trouviez pas il vous est arrivé de penser, assis devant une des nombreuses émissions immobilières d’M6: « Ras le bol, c’est trop galère, on va chez Stéphane Plaza! ». Ce à quoi votre cher et tendre, l’oeil vif mâchant son morceau de pizza vous a peut-être répondu: « Euh mouais, relou d’passer à la télé ». Et bien cette situation n’a rien à voir avec le pourquoi du comment Clémence (ou @clemilachipie de son petit nom Instagram) s’est retrouvée chez Chasseurs d’Appart.

 

En voici le récit:

1. De quoi est partie l’idée de participer à Chasseurs d’Appart ?

Mon compagnon, aujourd’hui mon mari, était journaliste et animateur sur la télévision sarthoise. Il a reçu le casteur de Chasseurs d’Appart dans son émission et lui a lancé lors de l’interview « Je vais tenter ma chance, je cherche actuellement une maison ! ». 

Quelques heures après l’émission le casteur nous a envoyé un mail pour nous proposer de participer au casting, et manifestement ça a fonctionné.

 

2. Pourquoi Chasseurs d’Appart et pas Recherche appartement ou maison … ?

Parce qu’à notre connaissance Recherche appartement ou maison n’a jamais été tourné au Mans … Et parce que notre participation à Chasseur d’Appart est aussi un petit peu due au hasard. Ce n’était pas prémédité. 

 

3. Quel type de bien cherchiez vous exactement ? Et où en était votre recherche au moment de l’émission ?

Nous recherchions une maison dans le centre ville du Mans, avec un extérieur (on s’est d’ailleurs vite rendu compte en regardant l’émission que c’était devenu notre critère principal ^^), 5 chambres, une grande pièce de vie (ou possibilité …), avec ou sans travaux et si possible un bien atypique ou ancien. 

Au moment de l’émission nous avions déjà contacté pas mal d’agences et visité une bonne dizaine de biens, plus ou moins intéressants … Mais nous ne consacrions pas assez de temps au projet. 

 

4. Comment s’est déroulé le tournage de l’émission ?

C’est une grosse machinerie, au moins 12 personnes ! Journalistes, cadreurs, régisseur, chauffeur … car régie avec petits cafés, coca et grignotage à chaque lieu. Plutôt sympa ! 

Il faut par contre se faire à la méthode de tournage où tout est « découpé » ! Parce que oui, il y a 3 cadreurs, si on est dans le couloir, ils sont avec nous et au moment de visiter la chambre par exemple, on appuie sur la poignée, et … … on ferme les yeux et on se retourne le temps que les cadreurs prennent place dans la pièce pour capter notre réaction. Je ne sais pas comment ça s’est passé pour les autres couples, mais en tous cas pour nous, il n’y a eu que de « vraies » réactions. 

Le tournage est aussi l’occasion de petits moments de solitude, dans les salles de bains par exemple avec un cadreur dans la douche et un autre accroupi sur les toilettes … !! Ou quand tu rentres dans une chambre d’ado et que le cadreur a emprunté et enfilé une robe pour l’occasion ! Fou rires garantis 😉 

Toute l’équipe était vraiment extrêmement sympathique tout au long de la journée, et la journée est quand même longue … entre 12 et 14h de tournage quand même ! 

N’oublions pas non plus le moment où l’équipe passe chez nous pour faire notre portrait quelques semaines avant le tournage principal. Là on est un peu plus dans l’actor studio pour recréer les situations qui nous motivent à changer de logement. 

 

5. Quelles ont été vos impressions à tous les 2 sur les biens proposés ?

Là il faut être clair, et ça se voit dans l’émission, 2 biens sur 3 étaient complètement à côté de la plaque au niveau de la localisation (entre autre). En effet pour nous il était capital d’être en centre ville, c’était le seul critère non négociable que nous avions donné. Et on s’est retrouvé à 30 minutes à pied (et en montée !!) pour les 2 premières maisons.

La 3ème proposition était bien plus conforme à nos attentes mais au dessus de notre budget … Négociable mais avec des travaux de rénovation … 20 000 € de plus que l’objectif quand même. Nous avions d’ailleurs fait une contre-visite de cette maison, mais notre amie banquière n’a pas validé le bonus demandé !

 

6. Comment la participation à l’émission a-t-elle fait évoluer votre projet immobilier ?

Nous avons repensé notre budget et surtout nous avons essayé de nous investir vraiment dans la recherche ! L’émission a décuplé notre envie.

 

7. Avez-vous finalement trouvé votre bonheur et par quel biais ?

Oui !!! Une maison de plus de 400 ans à rénover entièrement … un projet de fou !!

Nous l’avons trouvée sur Le Bon Coin par l’intermédiaire d’un agent indépendant. Le truc dingue c’est que l’on s’est rendu compte qu’au moins 3 agences avec qui nous avons visité des maisons l’avaient dans leur porte-feuille … Dont un des agents de l’émission ! Mais personne ne nous en avait parlé. 

La maison était dans son jus et on a réussi a pas mal négocier le prix pour avoir une marge importante pour les travaux. 

 

8. Peux-tu me raconter un peu votre projet immo tel qu’il se présente aujourd’hui ?

Un gros projet !

Chaque recoin de la maison était à refaire. Nous avons beaucoup cassé (le côté marrant!), beaucoup déblayé (les aller-retours à la déchetterie tous les samedis !). A l’origine du projet nous étions censé avoir 3 mois pour bien amorcer les travaux avant d’emménager. Bien évidemment lorsque nous avons rendu notre ancien appart nous n’avions pas d’eau chaude, pas d’interrupteurs au RDC (mais un tableau électrique flambant neuf!), des douches qui fuyaient et des tapisseries à moitié arrachées … Bref, mes années de scoutisme m’ont appris a dormir partout, ouf !

On a aussi appris que quand on se lance dans la restauration tout prend plus de temps que prévu … mais c’est aussi l’occasion de belles découvertes et surtout pour nous le moyen d’avoir la maison dont nous rêvons. Parce que pour tout dire le rêve n’est pas encore réalité. 

 

9. Y avait-il des difficultés quelconques dans la réalisation de ce projet ?

Nous sommes une famille recomposée et il fallait un espace pour tout le monde, et donc une grande maison. Notre budget n’était pas forcément adapté à notre recherche avec le critère centre-ville. Nous avons fait une concession sur l’espace extérieur (cour et non un jardin) mais nous avons 170m2, un bureau, une buanderie et un dressing en bonus de notre demande donc tout va bien ! 3 pièces de plus à rénover, youpi !

 

10. Et si la participation à l’émission était à refaire ?

Oui sans hésiter, c’était vraiment une expérience sympa et amusante d’autant que nous étions la première « triple vasque » de Stéphane Plaza !!

Mais on essayerait de vraiment border les critères de visite et on donnerait un budget max inférieur à notre vrai budget histoire de ne pas être trop déçus;-) .

 

 

Pour retrouver l’émission, cliquez ici et allez à 12’15 minutes:

@clemielachipie chez Chasseurs d’Appart

Pour retrouver la triple vasque:

 https://www.facebook.com/jchristophek/videos/1947003108650296/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s